2017 - actualités

> Les Expositions en France du Club International Joe Dassin > + d'infos

dimanche 11 janvier 2009

Témoignage - LA FIN SUR TERRE ET LE DEBUT AILLEURS


Le monde de la chanson est à nouveau en deuil, il vient de perdre une de ses plus grandes valeurs :

JOE DASSIN

C'est dans le paradis qu'est Tahiti que Joe nous a quittés, cette île du pacifique était pour lui l'endroit le plus merveilleux du monde. En 1972, il avait acquit une terre et déclare : "J'ai acheté ce terrain en mai lors de ma tournée sur ces îles, il est d'une superficie de 20 hectares, il y a une végétation exceptionnelle et surtout 1 km de plage de sable fin ".

A Tahiti, Joe comptait de nombreux amis. Dernièrement Joe avouait : " C'est à Tahiti que je finirais mes jours, l'idéal serait que je puisse y passer la moitié de l'année, avant d'y séjourner définitivement. "

Le destin brutal a voulu que sa vie prenne fin à Tahiti, mais beaucoup trop tôt.

Joe, je t'aimais jusqu'au fond du coeur.

QUELQUES PASSAGES DE SA VIE

Il était rentré dans la chanson presque par hazard, apres une rapide incursion dans le monde du cinéma, figurant dans " LA LOI ".

Assistant metteur en scène dans " TOPKAPI ", il avait très vite voulu faire autre chose, ne voulant pas être uniquement le fils de son père.

Devenu célèbre, ne disait il pas sous forme de boutade : " Au début on disait de moi : c'est vous le fils du metteur en scène ? Aujourd'hui on demande à papa : C'est vous le père de Joe Dassin ? ".

Fils de Jules Dassin, donc, et de Béatrice Launer, violoniste dans l'orchestre de Pablo Cassal, Joe était né le 5 novembre 1938 à New York.

A l'université de Ann Arbor dans le Michigan, il prépare un doctorat en ethnologie et devient " MASTER OF ART ", fonction universitaire. De ce passé d'étudiant il gardera toute sa vie un goût pour la litérature et la sociologie.

Claude Lemesle dit souvent de Joe : " Il était cultivé, on pouvait parler de tout avec lui, histoire, litérature, sport. C'etait un vieil étudiant un peu honteux d'être devenu chanteur. " Pourtant déjà sur les campus il arrivait à Joe de prendre la guitare et de frédonner les rythmes américains découverts au cours de ses randonnées sac au dos. Outre ses propres chansons, il était un excellent musicien, n'oublions pas que c'est lui qui a composé pour son ami Carlos les musiques de : BIG BISOU, SEGNOR METEO, DU BOOGALOO DU LOUP GAROU. Mais malgré ses qualités évidentes, il n'essayait jamais d'imposer ses musiques que généralement il trouvait mauvaises.

Anxieux, secret, il essayait de prendre beaucoup de recul face à son métier, ce qui ne l'empêchait pas d'être l'un des chanteurs les plus perfectionniste, multipliant les éfforts, prolongeant les séances d'enregistrements. Tant qu'il ne sentait pas la chanson comme parfaite, il faisait tout recommencer. Pendant des séances en studio, il lui arrivait de pietiner sa casquette tellement il était en rogne. Mais ses colères n'étaient pas méchantes, plutôt comme celles d'un gosse qui n'a pas sa sucette assez vite. Il était impatient d'atteindre la perfection.

Une perfection atteinte à de nombreuses reprises, les disques d'or venus recompenser ses éfforts en témoignent : BIP-BIP, LES DALTON, qu'il voulait donner à Henry Salvador, CA M'AVANCE A QUOI, puis SIFFLER SUR LA COLLINE, L'AMERIQUE, LES CHAMPS-ELYSEES, DANS LES YEUX D'EMILIE, et surtout L'ETE INDIEN,une " production " face à laquelle Joe gardait une parfaite lucidité. Il disait : " Un chanteur n'est jamais qu'un type qui fabrique des bulles de savon, mais les bulles de savon finissent toujours par crever, alors il faut en faire d'autre. "

Des bulles de savon qu'il fit éclater durant toute sa carrière dans la quasi-totalité des pays du monde : Canada et Etats-Unis, Europe francophone bien sûr, mais aussi l'Amerique du sud et même dans les pays de l'Est. On raconte qu'il fût meme un jour accueilli d'un amical " Bonjour monsieur Dassin " par un chauffeur de taxi d'Allemagne de l'est. L'URSS elle-même avait classé en tête de ses hit-parades " LES CHAMPS-ELYSEES " de Joe Dassin.

Curieusement en France il fût souvent pris à la légère par les gens du métier et ce n'est qu'aujourd'hui que l'on réalise quelle fut sa stature professionnelle.

PHILIPPE GONZALEZ
© 2005-2008

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

INA | Top à Joe Dassin (1h20 de tubes)